Ensemble vocal
RÉUNION DE CHORALES

          LES VOIX DU PERIGORD

         Présentation des intervenants

Après des études en informatique, Damien Barbier décide de se consacrer aux arts de la scène. A l’issue d’un cursus de Cycle d’Enseignement Professionnel Initial (CEPI), sous la direction de Roxanne Comiotto à Angoulême, de Hughes Hugo à Châtellerault, il se perfectionne auprès de Michel Kihm. Il découvre le théâtre avec Laurence Andréini. C’est au Conservatoire d’Angoulême qu’il s’inscrit, dans la classe dirigée par Anne Torres, puis par José Richaud. Il participe à deux académies pour jeunes chanteurs. Le droict chemin de musique avec doulce mémoire, dirigé par Denis Raisin Dadre, lui fait explorer un répertoire de la Renaissance avec Véronique Bourin et le jeu masqué avec Philippe Valepin. Il se forme à la danse classique et contemporaine au Conservatoire d’Angoulême, puis à L’Ecole de Danse Arabesque que dirige Florentine Nuñez et grâce à laquelle il étudie également le Flamenco. Il a participé à un stage en danse contemporaine conduit par Jacques Patarozzi et à un stage de danse renaissance avec La Compagnie Maître Guillaumedirigée par Sophie Rousseau. Également pianiste, il accompagne La Chorale Le Chant des Eaux-Claires et La Chorale Les Multicolores. C’est sous la direction de Michel Laplénie qu’il a été choriste dans L’Ensemble Vocal de l’Abbaye-Aux-Dames de Saintes. Avec les solistes de l’Ensemble Sagitarius, il a participé à l’enregistrement de L’Atelier du Chanteur pour Radio-France, donnant un programme autour de l’œuvre de Giacomo Carissimi et de Marc-Antoine Charpentier. A Lagny, sous la direction de Gisèle Gérard-Tolini, il a joué dans Rêve de Valse et dans La Périchole, puis dans Méditerranée, sous la direction de Thierry Stallano. Soliste au Théâtre de Bruxelles, il a interprété Basilio dans Les Noces de Figaro, sous la baguette de Jacques Pési. Il a tenu le rôle de Zéphire dans Zéphire et Flore, sous la direction de Monique Lecru et de Chino dans West Side Story, conduit par Mathias Currit. Soliste avec l’Ensemble Minimax de Poitiers il a donné les Cantates 18 et 30 de Jean-Sébastien Bach. Membre puis coach vocal de La Compagnie Arc-En-Ciel dirigée par Robert Lecoq et Florentine Nuñez, il se produit dans différentes comédies musicales. Il a ainsi interprété Bert dans Mary Poppins et Jafar dans Aladdin. Avec Laure Pauliat, il a fondé, La Compagnie de La Mule Lyrique. Ana Isoux a rejoint le groupe qui s’engage dans une promotion multiforme et humoristique d’airs d’opéra et d’opérette avec l’accompagnement pianistique de Stefan DenK.

Stéphan Brunie tombe dans la musique dès sa naissance, ou presque, grâce à ses parents. Il entre à l’Ecole de Musique d’Angoulême pour étudier le piano. Instituteur, il devient formateur d’enseignants, inspecteur de l’éducation nationale par la suite. Convaincu que la formation des enseignants passe par une mise en situation active, il les entraîne à la direction de chorales scolaires. Il développe ainsi le chant à l’Ecole et multiplie chaque année les concerts de la saison Chantécoles en Charente. Il est l’auteur d’arrangements et de compositions déposés à la SACEM. La mezzo-soprano Claire Millon et le pianiste Frédéric Chauvigné ont enregistré un Ave Maria qu’il a dédié à sa mère. Formateur, chef de chœur et d’orchestre, Stéphan Brunie a rencontré avec bonheur Philippe Herreweghe et l’Orchestre des Champs-Elysées, John Poole, (chef de chœur à la BBC), Sofi Jeannin (cheffe de chœur de la Maîtrise de Radio France) Jacques Pési (chef d’orchestre d’Opus 16 et de Chorales en Charente), Jacques Beernaert et Tempo di Cello, Le Quatuor Epsilon, Le Trio Nausicaa, Les Clarinettes de Bordeaux, bien d’autres encore… A Saint-Amant de Boixe, il a créé La Chorale Chante Boixe et Amantius, ensemble instrumental. Chef du Chœur du Pays Manslois, il a initié le Festival Zicatouteur, succession de concerts dans plusieurs lieux patrimoniaux de la communauté de communes Cœur de Charente. Il est le chef de chœur fondateur des Chœurs de Charente, responsable musical de cet ensemble au moment de la création de la Messe de Saint-Léger composée par Frédéric Ledroit et pour la Suite Latino écrite par Jean-Claude Audouin. En Charente-Maritime, il a dirigé le Chœur des Eurochestries et exercé la présidence du jury du Festival Les Voix du Donjon de Pons. Il a été responsable musical de L’Ensemble Rigolet’O pour le spectacle Tchin, facétieuse mise en scène d’airs d’opéra et d’opérette. Il conduit aujourd’hui La Chorale Chante Boëme de Mouthiers-sur-Boëme et Le Chœur des Prés de l’Or de Champniers. Sous l’égide de l’Association Le Diapason d’Argent de Périgueux, il est chef de chœur fondateur de L’Ensemble Choral Les Voix du Périgord et responsable musical des stages organisés autour de la musique chorale. A la demande de l’École de Musique et de Danse de Tonnay-Charente, il a créé L’Ensemble Choral Au Choeur des Quais et conçu les stages associés, Les Voix d’Eté au Chœur des Quais. Avec la Société Saint-Vincent de Paul, il crée L’Ensemble Choral Chante Charente, Chœur du Diocèse d’Angoulême. Une perspective est l’interprétation de La Messe pour le Temps d’Après qu’il a composée. Accéder au grade de chevalier puis à celui d’officier dans l’Ordre des Palmes Académiques est, pour Stéphan Brunie, une belle reconnaissance de son action. Il reste cependant très conscient que celle-ci demeure continûment fondée sur la qualité de la relation humaine, de l’échange, de la communication. C’est pour parler de cette dernière, mais aussi des mathématiques, qu’il est invité, notamment auprès d’enseignants ou de formateurs d’enseignants. Pour un public plus large, LaMutualité Française lui a demandé des interventions sur le sujet de la voix. Au final, c’est sans doute peu de dire que, avec Friedrich Nietzche, Stéphan Brunie se montre persuadé que « sans la musique, la vie serait une erreur ! ».

 

Sylvie Jahier est chanteuse, guitariste et pianiste. Elle apprécie de s’engager sur le chemin de l’écriture de chansons pour enfants, paroles et musique. Si elle s’intéresse à tous les genres musicaux, de tout temps et de tout lieu, elle aime particulièrement évoluer dans le répertoire de la chanson française comme dans celui du jazz. Avec la quête constante d’un perfectionnement, elle a profité de nombreuses formations dans ces deux domaines et c’est autour d’eux qu’elle se produit très régulièrement. Elle a été codirectrice musicale des Swing Gommes, ensemble de neuf voix de femmes accompagné par un contrebassiste et plutôt orienté vers le swing. Dans la même veine, elle lance aujourd’hui Le Quatuor Les Filles. A Mayac, en Dordogne, elle a créé la chorale Yam’accords qu’elle dirige toujours.  Conseillère pédagogique en éducation musicale, elle a conduit de nombreux stages pour enseignants de l’Education Nationale, en France, au Liban ou au Mexique et elle est auteure de plusieurs publications musicales. Elle a été membre de l’équipe d’encadrement de stages Plein-Air et Musique. Elle a répondu à la demande du Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT) de former des animateurs de centres de loisirs, des éducatrices de jeunes enfants, des assistantes maternelles et des agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM). Elle est souvent sollicitée par des chefs de choeur pour développer la pratique rythmique et l’aisance corporelle des choristes. Ainsi, elle est notamment intervenue pour la Chorale Chante Boixe de Saint-Amant-de-Boixe, pour le Choeur du Pays Manslois de Mansle, pour le Chœur de Prés de l’Or de Champniers et pour les Chœurs de Charente. Son cursus universitaire l’a conduite au doctorat en sciences de l’éducation, soutenant une thèse sur le sujet de la musique à l’école.

Certificat d'Aptitude au Professorat de l'Enseignement du Second degré (CAPES) de lettres classiques en poche, Laure Pauliat oriente son parcours vers le chant lyrique, jusqu’à l’obtention du Certificat d’Eudes Musicales (CEM) avec mention très bien, puis avec le cursus du Cycle d’Enseignement Professionnel Initial (CEPI). Passionnée d’opérette, elle endosse notamment le rôle de Clairette dans La Fille de Madame Angot, puis celui de Véronique dans l’oeuvre éponyme. Elle chante aussi La Courtepaille sous la direction de Jean Christophe Benoît. Elle a rejoint l’ensemble vocal Vox Feminae, dirigé par Carole Matras, invité lors de nombreux festivals de musique médiévale. Au sein de L’ensemble Vocal de l’Abbaye aux Dames de Saintes, sous la direction de Manuel Simmonet, elle a été soliste pour le Dixit Dominus de Georg Friedrich Haendeldonné au Festival de Musiques Sacrées de Saint-Malo. Elle a aussi intégré l’Ensemble Vocal Col Canto de La Rochelle, dirigé par Nicolas Boisselier. Elle a été membre de L’Ensemble Alceste, créé par Maximin Catineau, qui valorise le chant baroque et la lecture théâtralisée. Elle crée avec cet ensemble Le Triomphe de l’Amourpuis Bel Astre Voyageur, deux invitations au voyage à travers la musique ancienne. Dans le cadre des Journées du Patrimoine, L’Ensemble Alceste a présenté une création dans l’Ile d’Aix. Avec Ana Isoux et Damien Barbier, elle a fondé La Compagnie La Mule Lyrique, spécialisée dans de facétieuses prestations qui mêlent chant et théâtre. En parallèle, elle a étudié le théâtre au conservatoire. Elle travaille avec La Compagnie Olive de Lux avec laquelle elle a participé à la création du spectacle Le Courage, rencontre entre monologues et chant lyrique accompagné d’une guitare basse. Jouer dans deux compagnies théâtrales charentaises, Le Manteau d’Arlequin et Le Théâtre Entrouvert, lui donne l’opportunité d’interpréter une large palette de rôles, de toute époque, de tout genre.

Jo Willison voit le jour dans une famille de musiciens en 1948, à Kidderminster, une localité du Royaume-Uni. Il étudie le piano dès l’âge de six ans, réussissant deux fois par semaine la traversée du terrain de cricket qui sépare son domicile de celui de sa professeure. Egalement clarinettiste, il est membre d’un orchestre de jeunes. Pensant qu'il ne pourrait vivre de la musique, il se destine à la psychologie et se spécialise dans le domaine de la neuropsychologie. Mais, la musique demeure sa passion. Aussi, il chante dans une vingtaine de chorales à Oxford, Liverpool, Londres et Gloucester. Avec le Gloucestershire Festival Chorus, il participe plusieurs fois au renommé Three Choirs Festival. Parallèlement, Jo s’adonne toujours au piano. Pour son propre plaisir d’abord, puis en proposant des concerts, pour ses amis dans un premier temps, pour un plus large public ensuite. Sa carrière de neuropsychologue achevée, il reprend des études pianistiques jusqu’à l’obtention d’un diplôme décerné par l’Associated Board of the Royal Schools of Music of London. En 2001, son talent d’accompagnateur se développe auprès d’un choeur d'hommes, le Forest of Dean Male Voice Choir. En France à partir de 2004, il découvre la vie musicale de Nontron, en Périgord Vert. Il devient chef du Chœur Paroissial et professeur de piano à l'Ecole Associative de Musique. Il dirige aussi un groupe vocal en Haute-Vienne. A Brantôme, avec son amie Margaret Parry, il est deuxième d’un concours de piano à quatre mains. Plus récemment, en Dordogne, il a accompagné plusieurs cours de chant d'été, notamment ceux dirigés par le hollandais d’Amsterdam Evert van Malkenhorst. Par ailleurs, mêlant un répertoire lyrique et de variétés, il joue très régulièrement avec la soprano Ophélie Martin-Ménager.

Météo Périgueux © meteocity.com


Mise à jour le 07/05/2021 à 17h35